BARGA ET GARFAGNANA

BARGA ET GARFAGNANA


Décidément très peu connue des touristes qui préfèrent notre terre pour les vacances à la mer, nous vous proposons un itinéraire dans l
arrière-pays lucquois pour visiter la splendide Garfagnana.
 
 Cette zone riche de nombreuses petites villes est située entre les Alpes apuanes et l'Apennin tosco-émilien, c'est une terre de nature, d'histoire, de culture et aussi de cuisine excellente.
 
 
 
Le premier arrêt « obligatoire » est à Borgo a Mozzano, célèbre pour son Pont du Diable. Le pont date du XIVe siècle et traverse le fleuve Serchio. Selon la légende, afin de terminer à temps, le maçon en charge des travaux s'était adressé au diable qui, en échange de la réalisation du pont en une seule nuit, demanda l'âme de la première personne qui le franchirait. L'homme décida astucieusement de faire passer en premier un chien qui fut jeté dans l'eau par le diable lui-même. D'où le nom de « Pont du Diable ».
 
Le meilleur moment pour visiter cette petite ville est la nuit d'Halloween, lorsque tout le village prend vie et se déguise pour célébrer les sorcières et les fantômes avec les villageois, de vrais acteurs, jouant le « passage de la terreur  »et qui interagissent avec les passants avec de nombreuses maisons préparées comme des « maisons de la terreur » et ouvertes aux visiteurs.
 
 
 
En poursuivant la visite vers le Nord, on arrive à la pittoresque ville de Barga, terre d'adoption de Giovanni Pascoli. Un village médiéval d'une rare beauté dans le cœur de la Garfagnana et à deux pas de Lucques qui a obtenu au cours des années précédentes le drapeau orange du Touring Club et une reconnaissance touristique importante comme « l'un des plus beaux villages d'Italie ».
 
L'attraction principale est le Duomo de Saint-Christophe qui a été construit, agrandi et rénové au fil des siècles : le début des travaux a eu lieu en l'an mille, et il présente des éléments décoratifs appartenant évidemment à différents styles architecturaux allant du roman au gothique. 
Assis sur les marches à l'extérieur du Duomo et en regardant attentivement les montagnes derrière les collines, vous pouvez apercevoir le profil d'un homme allongé, le soi-disant : « Homme endormi ». Il est dit que pendant la Seconde Guerre mondiale ce personnage se réveilla de son sommeil millénaire pour libérer la ville de l'attaque des soldats.
 
Barga est également l'endroit idéal pour s'arrêter et déguster quelques plats typiques, dont beaucoup sont basés sur lépeautre, cultivé dans les zones environnantes. Nous vous suggérons de vous arrêter pour déjeuner dans les restaurants typiques du centre comme « Lo Scacciaguai », « Da Aristo » ou la « Locanda di Mezzo » où vous savourerez d'excellents plats.
 
Il y a aussi quelques épiceries fines vendant des produits typiques de la Garfagnana comme lépeautre, le jambon sec Bazzone et le biroldo, un saucisson particulier fait avec les morceaux qui sont généralement considérés comme les rognure du porc.
 
 
 
Plus loin, vous arrivez à Castelnuovo di Garfagnana, la capitale de la région, dont les premières traces remontent aux Lombards.
 
Beaucoup de points d'intérêt, principalement la Rocca Ariostesca, symbole de la ville qui domine la Place Umberto I, qui tire son nom du célèbre poète Ludovico Ariosto qui fut gouverneur de la province de 1522 à 1525.
 
Commencée au XIIe siècle, elle fut agrandie au cours des siècles suivants, devenant une véritable muraille avec la construction de la robuste tour centrale.
 
Également utilisée comme prison, elle a été endommagée pendant la Seconde Guerre mondiale. Entièrement restaurée, elle est maintenant le siège culturel de la ville pour des événements culturels et des expositions et abrite un musée archéologique. 
 
 
 
La Garfagnana peut être considérée comme une île verte. Les forêts centenaires entourant ces villages historiques qui ont réussi à maintenir leur identité bien définie, un lien très étroit avec leur histoire qui les caractérise et les rend vraiment fascinants et très intéressants à visiter.








Prenota
+ -
+ -
+ -